04/03/2006

SUITE DU GLOSSAIRE HABITUEL SANS MECHANCETES

Pas de jeu de mots dans cette intro-ci car je n’en trouve plus. J’ai l’imagination qui cale pour trouver une calembourde. Je cale en bourde.

 

PARADIS PARTIFICIEL : Paradis artificiel promis par un parti. L’utopie socialiste est un paradis partificiel.

IDEES NOIRES : Pensées sinistres.

IDEES BOIRE : Pensées d’ivrogne. On cultive les idées boire dans le bière-monde.

DEFONCEUR DE LA NATURE : Drogué qui se défonce avec des drogues purement naturelles sans additifs chimiques, sans colorants ni conservateurs. C’est un drogué soucieux de sa santé.

PRESOMPTION D’INNOCENCE : Idée présomptueuse de prétentieux qui se croient innocents parce qu’on n’a pas de preuves du contraire. Mais pour qui se prennent-ils ? C’est fou le nombre de présomptueux qui se croient innocents parce qu’on n’a pas encore la preuve du contraire : il y en a des millions. La présomption d’innocence est une prétention très répandue. 

VIANDE EMPOISSONNEE : Animaux d’élevage nourris à la farine de poisson réputée malsaine. Ces animaux d’élevage meurent empoissonnés mais rassurez-vous, on peut quand même les manger.

DROIT À LA PROPRIETE PRIVEE : Concept des gens normaux.

PRIVER DE DROIT À LA PROPRIETE : Concept communiste.

ABBA-LES-TAXES : Pauvre groupe rock riche qui fut taxé à 75%. Ses membres doivent chanter A-BAS-LES-TAXES ! maintenant.

BABORD : Gauche.

DARK BABORD : Sombre chef de gauche. (Marx Vador est son cousin).

BABORDAGE : Attaque de Dark Babord par la gauche. « A babordage » est le cri de guerre de ses groupes darxistes.

CRIS DE GUERRE : Hurlements de ceux qui souffrent à la guerre ou de ceux qui la provoquent. Horribles.

BRIS DE GUERRE : Brisures, dégâts causés par la guerre. Horribles.

FRIT DE GUERRE : Personne brûlée à la guerre. Horrible.

PRIX DE GUERRE : Coût de la guerre. Horrible mais toujours inférieur à celui de la lâcheté.

« LIS TES RATURES ! » : Conseil de littérature et reproche en même temps. On doit souvent faire ce conseil-reproche aux auteurs, journalistes et blogueurs qui ratent leur texte.

ELITERATURE : Jeu de mots d’élite. « Elitérature » a deux sens : élite de la littérature (ses auteurs : Aldagor, Gregg et Coosemans) ou littérature de l’élite (ses lecteurs : Aldagor, Gregg et Coosemans). L’élite de la littérature lit de si haut qu’elle lit ses ratures sans y voir les délits et ratures. Il y a les remplisseurs de pages qui débitent et raturent. Il y a les plagiaires qui citent et raturent autrui sans vergogne. Puis les bâcleurs qui font vite et raturent. Les maniaques qui, soucieux de qualité raturent et réécrivent trop le même texte. Les gauchistes militants qui militent et raturent. L’œuvre de Mitterand est une grande mittérature. Si tu veux il existe des jurys de la meilleure élitérature où tu élis tes ratures. Avec tous ces fauteurs littéraires, le conseil est vraiment nécessaire : LIS TES RATURES ! Si tu veux écrire ne fais pas voir jusqu’à la lie tes ratures. Et si tu es trop fainéant pour apprendre à écrire, retourne au lit tes ratures.

DELITTERATURE : Délit de littérature, texte qui attaque l’élitérature gouvernante. Le tyran punit la délittérature mais le bon public en rit. Incorrigibles élite et ratures ! Heureusement il y a Ben qui fait de la folittérature !

FLISC : Flic du fisc, ou fisc agissant en flic.

Communistes, rassurez-vous. Je ne ferai plus de calembourdes, mes calembours maladroits anti-marxistes. Je n’ai plus d’idées de calembours maladroits qui font mal à gauche.

 

Cette page est la dernière des glossièretés. Merci de m’avoir lu ou d’avoir conseillé de me lire. Voici d’autres sites anticommunistes :

La route nous appartient, Chacun pour soi, Bruxelles ma ville, Minghia, etc.

15:35 Écrit par Ben le glossier personnage. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Aïe! D'une part, maintenant, je suis repéré. Tu m'as désigné comme victime propissatoire (;o) à d'autres, qui pourraient me prendre pour tête de Truc. D'autre part, nous allons tous désormais nous voir dénier le droit de te lire? Honte sur nous! Aujourd'hui doit sûrement être la veille du Grand Soir...

Écrit par : l'as | 08/03/2006

Les commentaires sont fermés.